Dix jours di-ALHIJAA

Méditons ce hadith du Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui) : « Il n’y a pas de jours plus importants auprès de Dieu – exalté soit-Il – et au cours desquels les œuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. »

Ces dix jours sont une occasion précieuse pour tous les musulmans sur terre et pas seulement ceux qui se trouvent en ces jours bénis à la Mecque. Il est important pour nous de profiter le plus possible de ces moments comme si nous étions en compagnie des invités du Miséricordieux autour de la maison de Dieu.

Voici quelques œuvres aimées de Dieu et dont il est possible de tirer la plus grande récompense.

Le jeûne

Il est recommandé à tout musulman de jeûner les neuf premiers jours de ce mois et plus particulièrement le jour d’Arafa. Le jeûne de ce jour absout les péchés de deux années entières comme il a été rapporté par Muslim.

Le jour d’Arafa Dieu pardonne les péchés de tous les pèlerins et épargne du feu un grand nombre de ses serviteurs. Il a été rapporté par Muslim que le Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui) a dit : « Il n’y a pas un jour où le nombre de gens sauvés du feu est plus grand que celui de ceux qui sont sauvés le jour d’Arafa. » En effet, aussi bien les péchés des pèlerins comme de ceux qui ont jeûné le jour d’Arafa sont pardonnés.

La prière à la mosquée

La prière à l’heure et en groupe doit être la règle pendant toute l’année. Cependant, les occupations mondaines nous distraient souvent d’une pratique conforme à la sunna(tradition) du Prophète (Paix et Bénédiction sur Lui). Parmi Ses bienfaits, Dieu nous a prescrit des périodes pendant lesquelles l’adoration devient plus agréable. Le mois de Ramadan et les dix premiers jours de Dhoul-Hijja font partie de ces moments inestimables.

Les prières surérogatoires

Les pèlerins ont certainement une occasion rare d’acquérir les plus grandes récompenses en priant dans les lieux saints. Cependant, Dieu a ouvert cette porte de la prière surérogatoire à tous ceux qui veulent la satisfaction de Dieu.

Dhikr

Dieu dit : « Et rappelez-vous de Dieu pendant un nombre de jours déterminés. » SelonIbn Abbas, les jours cités dans ce verset sont les dix premiers jours de Dhoul-Hijja. Toutes les catégories de Dhikr (rappel, souvenance) sont souhaitées mais les plus recommandées sont Tahlîl, Takbîr et Tahmîd.

L’invocation

L’une des grandes portes de l’adoration est l’invocation. Si les pèlerins ont de multiples occasions d’implorer Dieu en étant à la Mecque , autour de la Kâaba, lors du jet desjamarates, dans la vallée d’Arafâte, à Mina,… le non-pèlerin a autant d’opportunités au dernier tiers de la nuit, lors de la prosternation,… l’invocation peut avoir lieu à tous les moments pendant ces dix jours bénis.

La lecture du coran

Un grand bienfait de Dieu sur nous est l’amour qu’on peut avoir pour la lecture de son Livre. La lecture du Coran aide à acquérir de nombreux degrés dans l’échelle du cheminement vers Dieu. En effet, pour chaque lettre lue, une bonne action est inscrite dans notre registre auprès de Dieu.

Œuvrer pour l’unité de la communauté

Le pèlerinage est une expression de l’unité de foi des musulmans. C’est une grande occasion pour faire connaissance avec des musulmans venant de divers horizons et de contribuer à rassembler les cœurs autour des grands principes communs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *